UNION SPORTIVE ALLIANCE TALENCAISE : site officiel du club de foot de TALENCE - footeo

Une saison accomplie

7 juin 2013 - 21:37

L'interview décalée de Mathieu Abounaidane, joueur de l'équipe réserve

L'ITW décalée de... Mathieu ABOUNAIDANE (US Talence)

Pour sa seconde saison sous les couleurs de l'US Talence, le milieu offensif a fêté la montée avec l'équipe réserve. Le week-end dernier, il s'est même imposé lors de la triangulaire pour terminer champion de deuxième division. Ce footballeur globe-trotteur a déjà évolué en Basse Californie et s'envolera pour l'Australie au mois de septembre. Mais avant, il se livre à une petite revue d'effectif. (par Sébastien Grégoire)



Avec la coupe de la finale des championnats de deuxième division de Bordeaux
Avec la coupe de la finale des championnats de deuxième division de Bordeaux
Mathieu, peux-tu nous expliquer les circonstances de ton arrivée à l’US Talence ?
En fait j'arrivais du Mexique où je jouais au football universitaire en Basse Californie. En revenant sur Talence pour mes études en BTS, j'ai signé au club mais après une petite transition où j'avais arrêté.

Quels étaient les objectifs du club cette année ?
L'objectif de début de saison était le maintien de l'équipe première en PL et la montée de l'équipe réserve en promotion de première série. Les objectifs sont donc atteints. La cerise sur le gâteau, c'est que le week-end dernier, nous finissons champions de deuxième division district lors de la triangulaire en s'imposant contre l' US Lormont C et et les JSA-CPA B à deux reprises sur le score de deux buts à zéro.

Et tes objectifs personnels ?
Mon objectif était de continuer sur la belle série de ma première année pendant laquelle j'avais inscrit quatorze buts ce qui m'avait valu "l'Oscar de la meilleure recrue". (rires)

Quel est la situation de jeu où tu es le moins à l’aise ?
(rires) En tant qu'attaquant, c'est si je dois défendre : il est impossible pour moi de jouer en défense centrale !

Quel est le geste technique que tu maîtrises le moins ?
C’est le centre du pied gauche. Encore ce week-end, je ne sais pas ce qui m'a pris mais je suis parti côté gauche en débordement. Résultat, lorsqu'il a fallu centrer, ça a été catastrophique et le ballon est parti minablement derrière le but... (rires)

Un but fêté en faisant... le kangourou...

Mathieu Abounaibane avec Romain Ibanez, joueur impressionnant.
Mathieu Abounaibane avec Romain Ibanez, joueur impressionnant.
Comment célèbres-tu tes buts ?
Comme je pars à Melbourne en Australie au mois de septembre, toute l'équipe a fait le kangourou samedi lorsque j'ai marqué. Sinon, pendant un moment, nous faisions la chorégraphie de Michel Telo.

Le but de tes rêves serait lequel ?
Je n'ai jamais mis de ciseau alors une belle reprise acrobatique à l'image de celle qu'avait mis Rivaldo avec Barcelone.

Et la femme idéale tu la verrais comment ?
Une brune aux yeux bleus dans les 1,65 mètres. Je la vois belle et intelligente. C'est un doux rêve mais Adriana Lima, la top-modèle brésilienne l'incarne parfaitement (rires).

Quel est ton idole footballistique ?
En tant que buteur, mon modèle était David Trézéguet et pour les temps moderne je répondrais Lionel Messi.

Le joueur le plus connu contre qui tu as joué ?
Lorsque j'évoluais avec Arlac en U15, j'ai joué contre Henri Saivet. J'ai aussi côtoyé Paul Baysse car nous fréquentions le même lycée ainsi que Florian Marange avec qui je jouais au foot dans mon jardin car c'était un pote à mon frère.

"Tout le monde en prend pour son grade"

Mathieu Abounaibane avec Ildo.
Mathieu Abounaibane avec Ildo.
Ton meilleur souvenir footballistique?
Je vais répondre que c'était samedi pour les finales car c'était la conclusion de deux magnifiques saisons avec Talence. J'ai aussi en mémoire un tournoi à Brest lorsque j'étais en U13 à Saint Médard en Jalles.

Le pire?
Une saison à jouer avec l'équipe C à Arlac. Nous ne faisions que perdre et c'était une longue saison galère sans plaisir.

Passons à la vie du vestiaire, sois franc !

Il y a-t-il un chouchou du coach ?

Non, il n'y a pas vraiment de chouchou. J'avoue que personnellement, j'ai joui de quelques privilèges comme le fait que l'on appelle pour jouer des matches alors que je ne m'étais pas entraîné. Mais au même titre que certains autres joueurs comme notre capitaine par exemple.

Qui se fait le plus chambrer dans l’équipe ?
Ildo, Giallal, Kévin et moi-même. En général, tout le monde en prend pour son grade.

Qui a le plus de mal techniquement ?
Mohamed notre défenseur central et Quentin, notre milieu défensif.Il y a quand même un gros déficit technique. En général, avec le crochet, le joueur est pris en même temps que le ballon... (rires)

"Je suis un croqueur"

Des crampons de buteur...
Des crampons de buteur...
Qui est le plus impressionnant ?
Les deux attaquants de la première : Romain Ibanez et Laurent Patin. Et puis moi-même bien sûr... (rires)

Qui a le plus mauvais caractère?
Encore moi, j'ai tendance à pas mal gueuler. Mais d'autres sont pas mal comme Dorian Aloy ou Brahim Mahaoui.

Qui dans l'équipe serait capable de ne pas te donner le ballon alors que tu es seul au centre ?
Sans problème, c'est à nouveau moi. Je suis plutôt du genre croqueur... (rires)

Qui est le beau gosse du vestiaire ?
Ludovic Munar qui vient à l'entraînement toujours super bien sapé : petite chemise, pantalon à pinces, chaussures à pointes. C'est comme s'il sortait à La Parcelle, le bar où on aime se retrouver.

Qui a besoin d’un relooking dans le groupe ?
Clément n'a réellement pas de style ou alors celui d'un skateboarder avec ses baggy.

"Ildo rigole tout le temps..."

Mathieu avec à gauche coach Thierry età droite coach VéVé
Mathieu avec à gauche coach Thierry età droite coach VéVé
Qui est le roi de la troisième mi-temps ?
Le capitaine, Brahim, est un pilier du bar.

Parmi tes coéquipiers, qui n’aimerais-tu pas avoir comme fils ?
Ah ! Ildo parce qu’il rigole tout le temps mais c'est quand même celui avec lequel je m'entends le mieux.

Parmi tes coéquipiers, qui n'aimerais-tu pas avoir comme père ?
Le coach « Vévé » qui est trop strict même si c'est un mec génial.

Un petit mot sur ton coach, tu peux y aller, il ne lira pas cette interview décalée…
En fait ils sont deux : le coach principal Hervé et son adjoint Thierry. J'ai passé deux bonnes années avec eux. J'ai appris à les connaître. Ce sont de très bons coach, très sérieux et très pros surtout pour de la deuxième division district. Après, Vévé à tendance à crier pas mal et Thierry est un très gros chambreur.

As-tu une manie de footballeur ou un petit secret inavouable?
Je remonte toujours mes chaussettes, c'est ma manie. Je me suis aussi fait faire des crampons avec mes initiales dessus.

Si tu devais donner une bonne raison de venir au stade de Thouars à Talence :
Nous avons une bonne petite équipe et quoi qu'il arrive, il y a toujours des buts, jamais de zéro à zéro.

As-tu un message personnel à faire passer ?
Oui à toute l'équipe un grand merci pour ces deux années fantastiques. Merci aux deux coachs. Nous avons réalisé une saison magnifique avec le championnat et les finales remportées. Je ne vous oublierez pas, même à l'autre bout du monde.

Propos recueillis par S.G.


Mathieu Abounaibane
le 21 avril 1988
Poste : milieu offensif.
Club : US Talence.
Parcours : Pauillac (U13), Mérignac-Arlac (U14, U15), SA Mérignac (U16 à U18), Collège California (2009-2010), Stade Pessacais UC (2010-2011), US Talence (depuis 2011).


L'ITW décalée de... Mathieu ABOUNAIBANE (US Talence)


L'ITW décalée de... Mathieu ABOUNAIBANE (US Talence)

Commentaires